Lycée Professionnel JP CHAMPO
Site de l'académie de Bordeaux

Accueil > Archives > Archives - presse > 2014-2015 > Son expérience a séduit !

Son expérience a séduit !

mardi 14 octobre 2014 par HERNANDEZ Gérard

Ancien élève du lycée Champo, Ramuntxo Larronde est venu parler de son parcours professionnel aux lycéens pour les inciter à aller jusqu’au BTS et travailler à l’étranger.

Il est bon que des concessionnaires de grandes marques de machines agricoles et de travaux publics viennent régulièrement à la rencontre des élèves du lycée professionnel Champo pour les motiver, les inciter à aller jusqu’au BTS, à aller travailler à l’étranger, ou encore parler plusieurs langues. Mais c’est encore plus convaincant quand un ancien élève de 23 ans vient leur en apporter la preuve en leur faisant part d’une expérience déjà riche.

Elève à Champo de 2006 à 2009, Ramuntxo Larronde a effectué des stages à Tudela et obtenu son bac pro Parcs et Jardins avec mention. Depuis mars 2013, il est technicien SAV en machines à vendanger New Holland et enchaîne, au rythme des vendanges, les périodes de 6 mois de travail au Chili, d’un mois en Argentine et de 3 mois en Espagne.

Après son bac pro, il est passé par Pôle Emploi, il est retourné au lycée pour passer un BTS en agroéquipements cette fois, et il a accepté le principe d’un stage à l’étranger afin d’obtenir une licence pro.

"C’était dur de partir de Mouguerre, a-t-il confié aux élèves de 1ère bac pro du lycée. Pendant les 12 heures de vol pour Santiago, je me demandais ce que je faisais dans cet avion. Là-bas, il a fallu s’adapter vite. Au bout d’un mois on m’a donné un téléphone, un fourgon, une boîte à outils et "débrouille-toi". On apprend beaucoup quand on est seul. On n’est que deux techniciens de 23 et 24 ans et on s’occupe de tout. On fait beaucoup d’interventions et il n’est pas rare qu’on y passe la nuit car il est important que toutes les machines soient en état de marche pendant les vendanges."

Passez un BTS et bougez

Il ne faut pas regarder le temps et il leur arrive parfois de travailler 80 heures par semaine. Mais ils ont un bon salaire et comme ils sont nourris et logés, c’est de l’argent de poche.

Le jeune technicien n’a pas pour autant perdu le contact avec le Pays Basque puisqu’il y revient régulièrement tous les trois ou quatre mois pour de courtes périodes de quelques jours.

Malgré l’éloignement, maintenant qu’il a mis le pied à l’étrier, il ne compte pas en rester là. Il se donne encore quatre à cinq ans pour continuer "à voyager en travaillant" mais cette fois dans des pays où on parle anglais pour compléter sa formation.

"Au départ, on rêve tous de trouver du travail pas loin de chez soi. Moi je vous encourage à partir. Passez un BTS et n’ayez pas peur de bouger, c’est un métier où il y a de l’emploi, a-t-il insisté. Tous mes copains de BTS ont trouvé un travail au bout d’un mois. Pensez à long terme et essayez de maîtriser une ou deux langues, l’anglais et (ou) l’espagnol."

De toute évidence, le parcours de et la détermination de Ramuntxo Larronde ont fortement impressionné les lycéens, d’autant qu’il a su, pour conclure, se montrer très optimiste sur l’avenir de la profession.

JPEG - 128.5 ko
Ramuntxo Larronde (à droite) a fortement impressionné les lycéens avec sa remarquable intervention sur son parcours professionnel.

P.-S.

écrit par Jean-Louis Belhartz et paru dans La République des Pyrénées & L’Eclair le 11 octobre 2014



| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Professionnel JP CHAMPO (Académie de Bordeaux)