Lycée Professionnel JP CHAMPO
Site de l'académie de Bordeaux

Accueil > Archives > Archives - presse > Presse - 2010/2011 > Un réalisateur à Champo

Un réalisateur à Champo

vendredi 17 juin 2011 par HERNANDEZ Gérard (Date de rédaction antérieure : 17 juin 2011).

Dans le cadre de l’action Lycéens cinéma, le référent cinéma du rectorat Jean-François Cazaux a fait venir courant mai, Frédéric Chignac le réalisateur du film «  Le Temps de la kermesse est terminé » dans lequel joue Stéphane Guillon. Le trublion du PAF y interprète un rôle totalement à contresens de ses personnages habituels.

Un film fort avec un message qui l’est tout autant : celui des méfaits des rapports entre Africains et occidentaux, entre colonialistes et asservis, et qui pourrait même trouver sa place dans les rapports entre peuples se pensant supérieurs par rapport à d’autres, que les premiers désignés soient «  à domicile » ou chez l’autre. Bref, une ode à la stupidité de l’intolérance, si présente et pas si loin de chez nous que ça…

Frédéric Chignac a donc rencontré Thomas Le Cœur et ses élèves de 1re bac pro du lycée Champo pour un échange sur le film lui-même, sur le parcours de Chignac, journaliste de formation, mais également sur le milieu du cinéma et ses coulisses avec tous ces « gens de l’ombre » qui œuvrent pour le 7e art. Durant la rencontre, Frédéric Chignac a chassé les idées reçues et tenu à faire prendre conscience aux lycéens combien ce milieu était parfois difficile.

Certains ayant été charmés ont déjà des envies de faire de la figuration. Le réalisateur leur a donné plusieurs conseils : d’une part commencer par des ateliers théâtre et d’autre part s’inscrire dans la durée en terme d’envie car le parcours est parfois très long.

Message compris

Si Thomas Le Cœur et les élèves étaient ravis de la rencontre, Frédéric Chignac l’était tout autant : «  Je remercie vraiment les professeurs de Champo d’avoir entraîné les élèves dans cette expérience, leur travail est remarquable ».

Enchanté d’avoir constaté que les lycéens avaient parfaitement compris le message qu’il a voulu faire passer dans son œuvre de 2010, il a également apprécié la pertinence des questions qui lui ont été posées : « Il y a eu énormément de questions très pertinentes. Ils ont tout compris sur la complexité du personnage interprété par Stéphane Guillon. Cela n’était a priori pas évident, puisque les liens coloniaux n’existent plus en France depuis 50 ans et on pouvait penser que pour ces jeunes en terminale, cela ne veut plus dire grand-chose. En fait on se rend compte qu’ils n’ont pas rompu ce lien et qu’ils intègrent parfaitement que nous avons une histoire commune avec les peuples du Sud ».

JPEG - 40.1 ko
Frédéric Chignac, entouré par Thomas Le Cœur et Jean-François Cazaux, a apprécié de voir les élèves de 1re bac pro de Champo comprendre le message de son film.

P.-S.

écrit par Fabrice Borowczyk et paru dans Sud Ouest le 11 juin 2011



| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Professionnel JP CHAMPO (Académie de Bordeaux)