Lycée Professionnel JP CHAMPO
Site de l'académie de Bordeaux

Accueil > Présentation du Lycée (Photos : un lycée en images) > Labels et ouverture sur l’Europe > « Résolument européen »

« Résolument européen »

mardi 15 mars 2011 par Emmanuel Levée

L’une des particularités du Lycée Professionnel J.P Champo est indéniablement son ouverture sur l’Europe.

Jumelé depuis 1992 puis apparié avec la « Escuela Técnica Industrial » actuel Centro integrado Politécnico de Tudela (Navarre), associé depuis 1995 à « el Instituto Específico de Formación Profesional Superior de Rentería » près de San Sebastián, cet établissement est riche d’expériences transfrontalières qui se sont étendues à l’Irlande (Cork) en 1996 associé au St John College , à la Pologne en 1999 et au Portugal en 2004.

Notre projet européen associe les multiples variantes offertes par les programmes européens pour implanter de façon pérenne une structure satellitaire européenne et s’inscrire dans un dialogue interculturel en continu.

Parmi les dispositifs qui nourrissent notre projet d’établissement, les projets européens occupent donc une place prépondérante.

Notre projet Leonardo s’inscrit dans « notre structure européenne satellitaire » (section européenne, espace langues, label européen des langues 2003, assistant Comenius et/ou bilatéral E.N, projet multilatéral Comenius) et est plus particulièrement bâti sur un partenariat diversifié, solide, fidèle depuis 1991 (programmes Lingua, Petra, Leonardo) constitué de PME espagnoles, irlandaises, portugaises, de partenaires scolaires de ces mêmes pays et d’institutions qui l’appuient.

Notre actuel projet « A.V.E.C. » (Asseoir-Valider-Européaniser-ses Compétences) se décline donc comme un projet d’accompagnement européen. Celui-ci s’appuie sur les innombrables et solides assises de notre ex-projet « F.E.E.R.I.C. » (Formation Européenne en Entreprise et Reconnaissance Individuelle des Compétences) dont le socle demeure la culture de la mobilité que nous impulsons depuis 1991 et que nous souhaitons pérenniser en l’orientant vers une constante évolution qui suit les directives européennes et un objectif de qualité tant sur les plans de la PPLC (préparation pédagogique, linguistique et culturelle) que de la gestion et du suivi et des qualifications et certifications de nos bénéficiaires. Notre projet s’oriente donc vers les validations évolutives et la transparence des compétences en Europe pour nos bénéficiaires de niveau IV à savoir les certificats de qualifications professionnelles et linguistiques.
S’il demeure toujours centré sur la mobilité de jeunes scolarisés en FPI ainsi que sur la réalisation d’une période de formation en entreprise dans le cadre plus élargi d’un espace européen de la réussite professionnelle, linguistique, culturelle et humaine pour tous nos élèves de section européenne pour l’Espagne et pour tous les candidats volontaires à la mobilité vers l’Irlande et le Portugal, il s’inscrit aussi dans une démarche de qualité et de qualifications, de reconnaissance ou de diplôme à référentiel commun à terme.

Au sein même de notre structure satellitaire européenne, nous développons une PPLC (préparation pédagogique, linguistique et culturelle) particulièrement fouillée afin de la rendre attractive et efficace (espace langues, accréditations professionnelles, accréditations linguistiques : certificat de langue Education Nationale, DELE Instituto Cervantes, TOEFL – Portfolio européen – Europro).

La mobilité des jeunes impliqués (plus de 500 mobilités tous programmes confondus depuis 1991) implique la mise en œuvre « du travailler ensemble et vivre ensemble

Pour quelques-uns, de plus en plus nombreux au fil des années (55 bénéficiaires à l’heure actuelle), il s’agit aussi de prolonger cette expérience au-delà du Baccalauréat Professionnel en postulant pour un stage long post-bac et ainsi obtenir une attestation de formation complémentaire internationale délivrée par l’ADAST (Agence pour le Développement en Aquitaine des Stages Transnationaux).

Croiser les regards au plus tôt favorise également le renforcement d’un sentiment d’identité européenne commune sur la base de valeurs partagées. Ouvrir des espaces langues et de parole, accueillir des assistants linguistiques sont autant d’autres façons de modifier les comportements, de faire vivre des espaces d’échange et de dialogue des cultures, de libérer une possible expression des diversités, de donner accès à la pluralité culturelle et d’éduquer nos jeunes aux valeurs du dialogue et aux pratiques de la démocratie.

Notre structure européenne satellitaire qui a obtenu le label du dialogue interculturel 2008 s’inscrit dans cette démarche depuis longtemps. Notre projet Comenius multilatéral « une éducation européenne pour le Beau » en est un exemple puisqu’il vise à étudier les aspects multiculturels et pluriethniques et de promouvoir la culture du Beau dans tous les aspects de la vie quotidienne (pays partenaires : Espagne et Turquie).

L’objectif terminal est donc de donner à nos élèves, consommateurs de produits banalisés une éducation pour s’éveiller et s’ancrer dans l’art authentique via la pratique de la photo, les TICE, la peinture, la musique, la chanson, l’environnement …. Ce dialogue interculturel prend en compte la culture propre des différents partenaires dans un contexte pluridisciplinaire, transversal, didactique et multilingue. Notre intention vise à « universaliser le citoyen européen sans pour autant que chacun ne perde son identité culturelle.

Notre projet vise à cristalliser et pérenniser notre structure satellitaire européenne au sein même de notre petit établissement à vocation industrielle. Il s’agit pour nous de proposer au plus grand nombre, grâce à cette variété d’actions européennes, une exposition permanente à une mixité des cultures (d’entreprise, artistiques …) en nous ouvrant aux diverses possibilités qu’offrent les programmes européens afin que nos jeunes soient des citoyens européens ouverts, curieux des autres, tolérants et respectueux de l’altérité, aux antipodes de l’ethnocentrisme aveugle.
Cette démarche doit s’effectuer en continu et s’avère un travail de longue haleine pour porter des fruits à plus ou moins long terme dans une perspective de maturation des esprits et des comportements.

Pour plus d’informations :

- le site de l’agence européenne EEFF

- le site de la DAREIC du rectorat de Bordeaux

Département Langues et Europe

Mesdames Françoise Levée et Marylou Etchegoyhen
Messieurs Carlos Bartolo et Emmanuel Levée

Portfolio

Partenaires

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Professionnel JP CHAMPO (Académie de Bordeaux)